A propos

Je suis né le 22 septembre 1993 à Namur et originaire de Flawinne, un village situé en bord de Sambre.
 
Dès le début de mon enfance, je suis ce qu’on appelle : un touche à tout !

Pendant plusieurs années, j’arpente les couloirs de l’académie des beaux-arts de Namur. Tout d’abord, en participant aux cours de dessins généraux, ensuite en me spécialisant dans la bande dessinée. Dès mon plus jeune âge, je décide aussi de me lancer dans le théâtre, au conservatoire de Jambes (Namur). J’y commence des cours d’art dramatique, de diction et de déclamation. Par la suite, j’intègre deux troupes de théâtre amateur. Grâce au théâtre, je développe la prise de parole en public et l’improvisation. Arrivé à l’université, j’entre dans l’équipe universitaire d’improvisation de l’ULB, l’Improvocation. Actuellement, je fais partie de l’équipe universitaire de Namur, l’Impronam. Je fais aussi beaucoup de sport ! Durant plusieurs années, j’ai pratiqué la natation en compétition, la course à pied, le rugby et le roller. Actuellement, je fais du jogging et du trekking. J’intégre aussi très vite les mouvements de jeunesse, en commençant par les baladins… jusqu’à devenir chef. Parallèlement, je deviens animateur en centre de vacances. Le scoutisme m’inculque des valeurs comme : le partage, le respect et la solidarité, mais aussi la débrouillardise et la vie en communauté. Les mouvements de jeunesse m’offrent la possibilité de réaliser deux voyages humanitaires. L’un en Albanie et l’autre au Sénégal. Ils me permettent d’aller à la rencontre de différentes cultures et de comprendre le monde qui nous entoure. Comme disait Montaigne : « les voyages forment la jeunesse » ! Actuellement, je suis membre actif de l’ASBL du patro de l’amitié de Belgrade.
 
En 2012, je découvre le projet 109, celui-ci permet de faire découvrir le milieu audiovisuel aux jeunes de la province de Namur. C’est un partenariat entre la télévision locale namuroise ; Canal C et Infor jeunes Namur. C’est 109 qui me donne le gout du journalisme et des reportages télé ! Avec certains jeunes du projet, nous créons très vite une émission radio ; System Young, qui est diffusée sur les ondes de Radio Quartz à Sombreffe. Nous faisons découvrir aux jeunes des artistes musicaux de la région et nous faisons la promotion d’évènements. Je passe aussi par Le Centre FM à La Louvière dans l’émission Décibelge qui promeut des artistes. Je coanime l’émission avec Harmonie Rouffiange. En 2016, après mon stage de deuxième bachelier à RTL-TVI, j’intègre l’équipe de C’est pas tous les jours dimanche, comme journaliste/assistant de production junior. Parallèlement à cela, j’intègre en 2019 l’équipe des journalistes sportifs de Canal C (émission Start). 
 
Après ma rhéto, je suis parti en Australie ! Un pays qui me fascine et qui m’a toujours fait rêver ! Je m’envole pour 6 mois, durant lesquels je rends visite à une partie de ma famille qui vit à Sydney, ensuite je pars vivre mon aventure seul, sur toute la cote Est. Ce voyage m’a permis de retrouver tout ce que j’ai appris grâce au scoutisme ; la débrouillardise, le partage, la rencontre de nouvelles cultures… Une bonne dose d’aventure, de petits boulots et de plaisir ! A mon retour, j’ai travaillé quelques mois en tant qu’animateur socioculturel à La Cabriole à Forville. 
 
C’est à la suite de ce voyage que j’entame mes études de communication à l’ISFSC à Bruxelles. Je garde un très bon souvenir de mes années d’études dans cet institut qui mêle à la fois théorie et pratique. Les stages m’ont tout de suite permis de me plonger dans le monde des médias, qui m’a toujours intéressé. C’est durant ces années que j’entre à RTL-TVI.
 
Après mon bachelier en communication, je me lance un nouveau défi ; un master en science politique à l’ULB. Tout d’abord, je réussis une année complémentaire qui me permet d’accéder au master. A l’heure actuelle, je suis en dernière année. L’ISFSC m’a permis d’avoir une formation très pratique, mais peut-être pas assez théorique… C’est pourquoi j’ai décidé de poursuivre ces études, afin de me permettre d’avoir un bagage en plus, qui je pense ne peut-être que bénéfique pour ma carrière.
 
Ce résumé vous a permis de comprendre en quelques mots qui je suis, que ce soit professionnellement ou personnellement. Tout au long de ces années, je me suis forgé de solides qualités, comme ma curiosité inconditionnelle et ma grande capacité d’adaptation !